Philippe Gromelle

Biographie

En août 2022, Lucie remporte 4 Prix au Concours International de Marmande (Grand Prix, Prix du public, Prix du théâtre de Meiningen et Prize Lyrichoregra 20) après avoir obtenu, au CNSMDP, son master mention très bien à l'unanimité, avec félicitations du jury. Elle se perfectionne encore avec Frédéric Gindraux.

 

Elle est aussi lauréate du Concours International de Chant de Canari (Prix Jeune Talent) et des Fondations Meyer et Kriegelstein. Elle a suivi les masterclasses de Ludovic Tézier, Barbara Hanigan, Jean-Philippe Lafont, Anne Le Bozec, Margreet Hönig…

 

Lucie a toujours eu une voix puissante, riche et chaude aux aigus faciles. Ses premiers pas en scène sont dans des rôles de mezzo soprano : Mrs Grose / The Turn of the screw de Britten, le Première Prieure / Les Dialogues des Carmélites de Poulenc.

Elle se tourne plus tard vers des rôles de soprano : rôle-titre d'Alceste de Gluck et Marguerite / La Damnation de Faust de Berlioz. Récemment elle chante Ottavia / Il Nerone de Monteverdi avec l'Académie de l'Opéra National de Paris, La Perichole de Offenbach à l'Opéra Comique, et fait ses débuts en récital aux Chorégies d'Orange et au Festival International de musique de Cadaqués (Espagne) avec le pianiste David Fray.

 

En concert, elle a chanté le Requiem de Durufé (Cathédrale des Invalides à Paris), le Requiem de Mozart avec l'Ensemble Contraste , le Stabat Mater de Dvorak avec l'Atelier des Songes, Les chansons madécasses de Ravel au Conservatoire de Paris, La Petite Messe solennelle de Rossini au Festival du Potager du Roy au Château de Versaille.

 

Projets Freia/Rheingold et Helmwige/ Walküre à Bâle, Iphigénie en Tauride et Aza/Manru à Nancy , La Périchole à Dijon et une résidence à la Fondation des Treilles.